Alerte ! Je n’ai plus assez de lait ! Croissance en danger ?

Chères mamans, vous êtes nombreses à en souffrir, vous voulez tellement bien faire en allaitant votre petit bout de chou le plus longtemps possible mais… Vous tirez la sonnette d’alarme, votre lait vous trahit et vous lâche au milieu du chemin ! Est-ce juste une impression ? Ça va vraiment ralentir la croissance ? Toutes ces question et plein d’autres vous trottent l’esprit… Basculez vers le bas, on vous dit tout maintenant !

Avant tout, êtes-vous déjà sûres de ne pas avoir assez de lait ?

Pour être franche, il est très difficile de mesurer la quantité de lait ingurgitée par votre petit chou, mais je ne dis pas que vous avez tort de douter , bien au contraire. Mais, comme vous le savez, une fois que la peur est implantée en vous, elle grandit et prend de l’ampleur jusqu’à vous terrifier…Pas de panique, c’est simple :

Si votre petit n’est jamais rassasié, C’est normal, les bébés qui sont allaités se nourrissent fréquemment, et ce n’est pas forcément un problème dans votre production ; après tout plus il en demandera plus vous en produirai, c’est biologique !

Si au contraire, vous sentez que sa croissance est mise à rude épreuve en le comparant aux autres, c’est FAUX ! Chaque bébé est unique et s’adapte à son propre rythme. En moyenne, entre le troisième et le sixième mois un bébé prend environ 70 à 130 grammes par semaine. Si la perte de poids est beaucoup trop alarmante, n’hésitez pas à en parler à votre pédiatre.

Cependant, Si vous êtes sûre que votre lait est peu abondant nous vous proposons de prendre quelques mesures

-Ne limitez le temps d’allaitement et servez-vous de vos deux seins pour une stimulation maximale.

-Utilisez un tire-lait après chaque allaitement afin de vider totalement vos seins, ce qui donnera l’ordre à votre corps de produire du lait à nouveau.

-Surveillez le poids de votre bébé : plus vous le faites, plus vous êtes en mesure d’identifier les
problèmes potentiels liées à la production de lait maternel

Maintenant que vous savez tout, dites-nous, si vous souffrez d’un manque de lait ? Et comment vous faites face ? On attend vos retours 