Ne perdez pas son doudou !
Slider

Au secours! Il y a un monstre sous mon lit!

Après une longue journée chargée en bêtises, il est 20h, c’est l’heure du dodo pour votre petit chou. Petit soucis, depuis quelques temps maintenant, il est retissant et ne veut pas y aller. Il veut dormir entre papa et maman, il veut que la lumière soit allumée et parfois il demande à ce que vous restiez toute la nuit avec lui. « Mais je te le dis maman, il y a un monstre sous mon lit ! » Oui, tous les moyens sont bons pour ne pas rester seul, votre petit sucre d’orge a peur de dormir ? Il fait sûrement des cauchemars. C’est réellement possible et ce n’est pas juste un autre des ses caprices. Votre bébé est terrifié par des cauchemars ?

Comment devez-vous réagir et apaiser votre tout petit.

Rassurer votre petit bout : Quelques minutes avec papa ou maman suffisent.

 

Positive attitude : essayez de lui redonner le sourire en le faisait marrer ou en imaginant une fin à son rêve où il sera le super héro qui vaincra le méchant monstre.

Le doudou, il est magique. Il peut très vite et très bien le réconforter.

 

Une fois qu’il a eu son gros câlin laissez-le se rendormir, s’il veut, vous pouvez ouvrir la porte de sa chambre ou lui laissez une petite lumière.

L’emmener dormir dans votre lit ? Ce n’est pas une très bonne idée. Il doit apprendre à ne pas avoir peur des mauvais rêves et comprendre qu’il ne craint absolument rien du tout.

Petite astuce de la fin

Laissez vous emporter par la culture amérindienne et fabriquez un attrape rêve avec votre petit trésor. Très amusant et significatif, il va y croire et ça va marcher

Ne perdez pas son doudou !
Slider

Chaud ou froid, bébé stylé en toutes saisons!

Il fait trop chaud ? C’est l’heure de s’habiller léger. Il fait un peu froid ? Il faut sortir la doudoune de son armoire. Mais ça, c’est pour les grands ! Pour le mini-vous, ce n’est pas si facile, c’est un vrai casse tête. Figurez –vous, chers parents, habiller votre bébé n’est pas si compliqué.

Hiver ou été bébé aussi a droit à ses défilés chaque saison ! Vous pensez qu’habiller votre petit selon les saisons n’est pas évident ? Voici notre guide pour y arriver.

Les bébés ont du mal à réguler leur température tous seuls ; C’est pourquoi il ne faut ni trop les couvrir, ni pas assez. Règle de base : on habille bébé comme on s’habille soi-même en prenant le soin de toujours ajouter une épaisseur de vêtements.

C’est l’hiver… 

Brrr, les températures baissent ! Pour votre petit chou, c’est simple, on ajoute un body manches langues sous ses vêtements. Et on superpose plusieurs épaisseurs.

Bon à savoir : quand il fait froid, les extrémités sont les premières à refroidir. Donc, on n’oublie pas le bonnet, l’écharpe, les gants et les grosses chaussettes.

Youpi ! C’est l’été…

On porte des vêtements adaptés à la chaleur. Du coton c’est mieux, et on laisse l’air circuler. Toujours le même principe, habillez votre petit chou comme vous +1 !

L’été y a le soleil, on n’oublie pas de le protéger : crème, lunettes et on boit beaucoup d’eau (renvoyer à l’article rubrique alimentation) .

Et pour le côté stylé dans tout ça ? 

Maman ou papa se fera un malin plaisir à accessoiriser les tenues de bébé pour qu’il soit digne des plus grand défilés de mode !

Finalement, habiller votre petit chou c’est simple comme bonjour ! Laissez-vous guider par votre imagination !

N’hésitez pas, partagez avec nous vos petites astuces habillage pour les différentes saisons.

Slider

’On grandit vite en dormant plus’…Mythe ou réalité?

Vous entendez très souvent des gens vous  dire «  laissez le dormir, comme ça il grandira vite », ou « plus il dormira mieux il grandira » ! Mais  comme vous voulez le meilleur pour votre petite frimousse et vous êtes en permanence  à la conquête du meilleur ; Vous faites passer tout ! Vraiment tout à la loupe avant de l’appliquer sur votre bébé !

Vous l’avez peut être compris, aujourd’hui, nous allons vérifier ensemble  si vraiment dormir rime avec grandir !

Vous avez beau vous réjouir parce que votre petit vous ressemble comme deux gouttes d’eau, il ne faut pas oublier une chose  les tout-petits ne sont pas des adultes miniatures, et encore moins quand il s’agit du sommeil !

Pendant son sommeil, le corps de votre petit ange travaille. Ça parait bizarre ? Et en plus,  plusieurs mécanismes se mettent en marche : son système nerveux s’organise et se développe; son système immunitaire se renforce; puis, son cerveau enregistre les notions apprises pendant la journée.

Cependant, le nombre d’heures de sommeil recommandé selon l’âge se présente comme suit :

-De 0 à 6 mois entre 16 et 20 heures

-De 6 à 12 mois environ 15 heures  De 12 à 36 mois environ 13 heures

Si certains enfants dorment plus ou moins que ce qui est recommandé ce n’est pas très inquiétant ! Sachez seulement qu’avoir un bon somme veut dire dormir assez, mais également bien dormir : des réveils nocturnes trop fréquents ou des problèmes à l’endormissement sont les signes d’un sommeil perturbé, pensez donc à en parler à votre pédiatre lors de votre prochaine visite.

 Petite info !

Ne laissez pas passer les signes, quand le petit loulou bâille et se frotte les yeux, c’est qu’il a besoin de dormir. Incitez-le alors à aller se blottir contre son doudou ou l’idéal dans vos bras

Dors bien petit ange ! Et surtout fais de beau rêves …. Eh oui dormir c’est grandir !

Slider

C’est l’heure des visites, bébé part au bled

Votre petit chou a toujours vécu au milieu des voitures, immeuble… Il n’a vu que ça depuis qu’il est né, une vie citadine par excellence ! Il faut que ça change, il est l’heure que ce petit découvre l’Algérie profonde.

Sac à dos et appareil photo, le petit aventurier va passer quelques jours au cœur de la nature ! Au programme : découverte des animaux et des paysages splendides offerts gratuitement pas notre si beau pays. Cerise sur le gâteau, ce petit veinard aura la chance de rencontrer toute sa famille : tatas, tontons, mais surtout tout pleins de petits cousins !

Loin de la foule, des embouteillages et des plages bondées, votre bébé va découvrir un style de vie authentique qui ravira tout votre petite famille.

Prêts pour des vacances relaxantes ? C’est parti…

Chez papi et mamie, ce petit chanceux pourra remplir ses poumons d’air frais et faire le plein de bonnes énergies. Entouré des personnes qui compte le plus, bébé découvrira les origines de son papa ou de sa maman.

Jouer dehors, gambader et courir partout deviendront ses activités préférées le temps de quelques jours. Attention à ne pas tomber et à te faire mal ! Même de se coté pas de panique, vous avez longuement appris à nos côtés comment soigner les petits bobos de ce petit aventurier.

Ce petit malin va découvrir tout plein de nouveaux animaux : chiens, chat, mouton ou cheval, il se sentira comme au paradis. Si votre petit chou est sensible et fait des allergies, faites attention à prendre les bonnes précautions :

  • Petite caresse, on se lave les mains juste après.
  • Nettoyer autour de vous si l’animal dont il est allergique reste à la maison.
  • On n’oublie pas de monter la température quand on fait ses machines.
  • Il y a de l’air si pure dehors, autant en profiter et ouvrez les fenêtres !

Alors petit ange, prêt pour l’aventure ?

Slider

Les bonbons… Faut-il vraiment les interdire aux tout petits/Sucreries ! Oui ou Non ?

Oh qu’ils sont bons les bonbons ! Une fois votre tout petit les a gouté, impossible de lui enlever ça de la tête, Oups non de la bouche .On ne cesse de vous le répéter depuis que vous êtes devenus parents : «  les bonbons sont dangereux », « caries », « diabète prématuré ».Enfin bref ! Les menaces sont nombreuses mais difficile d’y résister à ces petits plaisirs.

La question qui vous tracasse depuis tant ! Que faire face à cette épineuse question de bonbons ?

On vous dit sortez les becs des placards ! Mais attention il y a certaines règles à respecter Les bonbons sont  réservés aux occasions spéciales

Comme toutes les gourmandises, les bonbons ne vont pas faire l’exception, ils doivent être consommés avec modération. Votre petit gourmet doit comprendre que ça ne fait pas partie de son alimentation quotidienne.

A vous de faire l’équilibre ! Juste ça ne doit pas être une récompense ou une consolation car  ça risque de devenir vite une mauvaise habitude alimentaire.

Manger est une partie de plaisir

Il est important pour  votre petit explorateur qui est à la conquête des nouvelles saveurs  d’éveiller chez lui le plaisir de manger et de goûter à chaque fois des aliments variés. C’est vrai qu’ils n’apportent ni calcium ni vitamines mais rien que le plaisirs des yeux avec des formes rigolotes séduisent à coup sûr votre petite frimousse : des serpents verts, crocodiles rouges…Un réel plaisir même pour vous.

Petit’info :

Les bonbons peuvent être donnés à la fin du repas et l’idéal serait bien sûr de se brosser les dents après chaque bonbon.

Slider

Peser mon bébé sans pèse bébé

Vous le tenez bien entre vos mains, il est beau, il est gros, mais cela n’empêche que milles interrogations traversent votre esprit : est-il en bonne santé ? Grossit-il correctement ?

Il n y a aucun doute là-dessus, vous voulez toujours bien faire, et le moindre détail vous angoisse ! Surtout concernant le développement de votre petite frimousse !

Certains vous disent que vous en faites trop, mais rien n’y fait : vous voulez savoir combien pèse votre bébé ! D’autres vous demande de vous armez de patience et attendre la prochaine visite ou de partir chez le pharmacien. Avec nous c’est différent ! On vous dit rassurez-vous on a la solution pour vos angoisses !! Nous vous avons trouvé des petites astuces qui vont vous permettre de peser votre petit à chaque fois que vous en avez envie ! Pourquoi pas ?

La balance de cuisine

Ça peut paraitre bizarre c’est vrai ! Croyez-le c’est une méthode qui fonctionne plutôt bien et qui donne des résultats précis. Tant que votre petit ne dépasse pas les 5 kg ça fait l’affaire ! Il suffit de poser une serviette sur la balance, de remettre la balance à zéro, et le tour est joué, vous avez le poids au gramme près !

Le pèse-personne ordinaire

Avec juste un peu de ruse, c’est possible !

  • Pesez-vous et notez votre poids au gramme près.
  • Remonter sur la balance avec votre bébé en main.
  • Déduisez votre poids de celui que vous avez obtenu en vous pesant avec votre bébé.

Et si vous optez pour un pèse-personne qui a une mémoire de la pesée, ne paniquez pas s’il vous donne le même poids… Il faut juste espacer les pesées.

Et Hop là ! Ça c’est fait !

Petite info :

Pour une pesée précise, il est recommandé de s’en remettre aux mains expertes (pédiatre, sage-femme…) Ils ont les bons gestes, Mais surtout le bon outil !

Slider

Biscuit moelleux choco banane

Vous cherchez toujours à faire plaisir à votre petite frimousse en lui proposant des gouters plutôt sympas sans pour autant lui faire mal !

Si vous recherchez une recette qui ne contient pas d’œufs pour éviter de trop surcharger son organisme en protéines animales, qui a le minimum de sucre parce qu’il est fortement déconseillé aux bébés et encore, c’est inutile de l’habituer à en consommer … Vous êtes à la bonne recette et c’est possible oui! Et même sans lait.

Pour 5 petits biscuits, vous avez besoin de

  • 1/2 banane bien mûre (50g)
  • 1 cuillère à café rase de cacao, après c’est selon vos goûts
  • 50g de farine (et un peu pour fariner les mains)
  • 10ml d’huile neutre

Avant de commencer, préchauffez votre four à 150°C

D’abord, écrasez la demi banane, rajoutez le cacao et l’huile neutre puis mélangez le tout.

Ensuite, ajoutez la farine, mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Farinez vos mains pour qu’elles ne collent pas à l’extérieur et formez une boule pour chaque biscuit puis les placez dans un plateau que vous mettez au four.

Et c’est parti pour 15 minutes de cuisson (à adapter selon le four)

À la fin de la cuisson, sortez les biscuits du four et laissez-les refroidir quelques minutes à température ambiante.

Et ensuite… bah ensuite c’est prêt en fait ! Ils vont durcir un peu à l’extérieur et resteront moelleux à l’intérieur

Bébé va se régaler au goûter ! En plus, il peut même en prendre demain au petit déjeuner vu que vous pouvez les conserver jusqu’à 48h dans une boite hermétique.

A bientôt petit chef !

Ne perdez pas son doudou !
Slider

Pas touche, mon doudou est unique !

Aujourd’hui, nous parlons d’un objet qui, souvent ne ressemble à rien, du quotidien de votre petit ange. Il dort avec, il sort avec et, par moment, il l’exige même à table ? Vous l’avez deviné ; bien évidemment c’est écrit dans le titre ; on parle du DOUDOU.

Depuis qu’il est tout petit, votre bébé n’a dieu que pour son doudou. Vous avez l’impression qu’il peut même vous remplacer ? Inutile d’être jaloux, vous n’êtes pas les seuls. Remplis de bonne volonté, vous avez essayé de le changer ? Haha, bien tenté mais non !

Vous vous demandez sûrement pourquoi tient-il tant à son doudou ? Dans cet article, nous vous donnons la réponse.

Parce qu’il est unique…

Son odeur est spéciale : celle de maman, de papa, du savon avec lequel il est devenu tout propre et, un peu de tout ce que votre petit chou fais toute la journée depuis qu’ils sont inséparables. Tiens touche maman, c’est tellement doux et merveilleux. Eh oui, son odeur et sa texture font qu’il est unique.

Parce qu’il le réconforte beaucoup.

Bébé a besoin d’être rassuré ? C’est la mission de doudou. Quand vous n’êtes pas là, quand il doit aller à la crèche ou au moment de dodo. Ce petit bout se sent plus en sécurité avec son doudou.

Faut-il le séparer de son doudou ?

A cet âge là, pas spécialement. Il faut lui laisser le temps de décider de lui-même de ne plus prendre son doudou. Quand il se sentira capable d’exprimer ce qu’il ressent, il va s’en défaire.

Relax ! Il finira par l’oublier. En attendant, chers parents, pour éviter les dramas et les crises de colère, ne perdez pas son doudou !

Slider

Je suis grand ! Je veux ma Cuillère..

6 mois sont déjà passés ; Coté alimentation, votre petit chou a entamé la fameuse aventure de la diversification alimentaire : fruits, légumes, viande… Rien de mieux pour ravir notre petit gastronome ! Mais coté couverts, il faut bien s’équiper en offrant une vaisselle aux couleurs gourmandes et aux formes originales.

Oui, au fil du temps votre petit bout de chou va apprendra à tenir seul son biberon, sa petite cuillère, puis sa timbale… Bref à manger et à boire comme un grand. Pour ça, nous vous dévoilons la Règle d’or! S’armer de patience ! Mais pour l’épisode d’autonomie totale, il faut encore attendre un peu ce n’est pas pour maintenant !

Alors, au sujet de la cuillère !

Dès que vous passez à la diversification alimentaire, vous pouvez commencer à la lui donner. Juste un petit conseil ; ne le forcez pas et ne vous en lassez pas rapidement, après tout c’est nouveau pour lui et il va finir par s’y habituer. Et si vous aviez allaité votre bébé, Et bien Jackpot, ceux qui sont allaités acceptent plus facilement cette nouveauté que ceux nourris au biberon.

Favorisez les modèles en plastique car ils sont moins froids que ceux en métal. Et une cuillère de petite taille avec contours arrondis ça sera top !

La cuillère, Un outil magique pour lui donner l’appétit ?

Au tout début, quand vous commencez à introduire les aliments, figurez-vous que le petit gourmand appréciera mieux les saveurs et les assimilera plus facilement quand vous les proposez à la cuillère

Petit conseil : Quand vous initier votre petit à la cuillère, prévoyez une autre et donnez-la- lui. Ça va lui permettre de s’entraîner à la tenir dans sa main et, pourquoi pas, essayer à son tour de piocher dans l’assiette.

Maintenant que vous savez tout, il me reste à vous dire, chers parents, A vos cuillères !

Slider

Les protéines pour bébé c’est bien… Mais sans en faire trop

Durant toute votre vie, et même avant que vous soyez parents on n’a pas cessé de vous répéter : « il faut toujours prendre des repas riches en protéines », mais maintenant que ça arrive à votre petit protégé ça rigole moins ! Vous vous en souciez de tout et même pour le type de protéine à lui donner ! C’est normal… et justement vous tombez bien, On s’apprête à faire le tour de la question.

Il est vrai que les protéines sont essentielles au bon fonctionnement de notre organisme juste ne confondez, pour les petits, les quantités doivent être limitées en raison notamment du risque de surcharge rénale.

Protéines végétales, protéines animales

Depuis sa naissance, la seule source de protéine pour votre petit était le lait, après quand il a commencé son aventure de diversification alimentaire, il a fait connaissance des animaux ! Enfin pas en personne, je veux dire leurs viandes et même avec les personnages du potager : carotte, pomme de terre…

Ces deux types de protéines se constituent d’acides aminés et d’azote. Cependant, tous les acides aminés essentiels, c’est-à-dire dont l’organisme a besoin, sont présents dans les protéines animales alors qu’ils ne le sont pas dans les protéines végétales.

En clair : il ne suffit pas de remplacer 10g de protéine animale par 10g de protéines végétales pour assurer un bon équilibre alimentaire à un bébé. Ça se complète et c’est bon pour l’éveil du bébé !

Et le fer?

Le fer, un élément très essentiel qui est présent dans les viandes, poissons, œufs, et même les produits laitiers. Mais faîtes attention ! vouloir substituer le fer animal par le fer végétal serait alors une grosse erreur ! Il faudrait par exemple qu’un bébé mange un brocoli entier (ce qui n’arrivera pas) pour arriver à la même teneur en fer assimilable qu’une cuillère à café de viande de bœuf ! Les bébés sont très souvent carencés en fer.

Petite astuce ! Pour retenir la quantité de protéine à donner à votre petit chou retenez 10g par tranche d’âge. 10g jusqu’à 1 an, 20g jusqu’à 2 ans, 30g jusqu’à 3 ans et que 10g représente environ 2 cuillères à café de viande cuite.

Et n’oubliez pas que le plaisir est dans la variété, n’hésitez pas à épater votre petit dégustateur tout en faisant l’équilibre

A table petit chou!